Home » Documents » Rapport de l’atelier de présentation de l’étude-bilan sur les CDN et de la note de contribution des organisations de la société civile congolaise – 16 novembre 2020, BrazzavilleYou are here:  
Rapport de l’atelier de présentation de l’étude-bilan sur les CDN et de la note de contribution des organisations de la société civile congolaise – 16 novembre 2020, Brazzaville
By: Observatoire congolais des droits de l'homme
Published: December 17, 2020
Countries: Republic of Congo
Topics: Climate Change
Document ID: 8793
View count: 59
Email this document
Rapport de l’atelier de présentation de l’étude-bilan sur les CDN et de la note de contribution des organisations de la société civile congolaise – 16 novembre 2020, Brazzaville

La communauté internationale dans son ensemble est consciente que les changements climatiques constituent une menace planétaire. Les Etats se sont engagés mettre en place des mécanismes adaptés en vue de réduire les émissions liées aux gaz à effet de serre et de réunir les conditions liées à l’adaptation en signant et ratifiant un certain nombre de textes pertinents dont la Convention cadre de Nations Unies sur les changements climatiques, le protocole de Kyoto et l’Accord de Paris de 2015 qui obligent les Etats membres à élaborer des Contributions Déterminées au niveau National (CDN).

Les CDN incarnent les efforts déployés par chaque pays pour réduire ses émissions nationales et s’adapter aux effets du changement climatique. L’Accord de Paris en son article 4, paragraphe 2, exige que chaque Etat partie établisse, communique et actualise les contributions déterminées au niveau national successives qu’elle prévoit de réaliser. Les Parties doivent également prendre des mesures internes pour l’atténuation en vue de réaliser les objectifs de ces contributions.

Ainsi, la République du Congo, signataire de cet accord avait formulé ses CDN en 2015. Celles-ci étant révisables chaque cinq ans, la République du Congo a l’obligation d’en proposer des nouvelles aux Secrétariat de la Convention cadre de Nations Unies sur les changements climatiques en 2021.

A travers on programme Forêt, Gouvernance, Marché et Climat (FGMC), le Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth (FCDO) du gouvernement britannique et l’Agence française de Développement (AFD) apportent leur soutien aux organisations de la société civile afin que celles -ci puissent participer pleinement au processus de révision des CDN de leurs pays. C’est dans ce cadre qu’un atelier de présentation de l’étude-bilan sur les CDN et de la note de contribution des organisations de la société civile congolaise a été organisé le lundi 16 novembre 2020 par l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) en partenariat avec la Rencontre Pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) et la Plateforme pour la Gestion Durable des Forêts (PGDF), sous la facilitation du Forum pour la Gouvernance et les Droits Humains (FGDH) et avec l’appui technique de Fern.