Home » Documents » En quoi les communautés sont-elles un élément clé de la protection des forêts du bassin du CongoYou are here:  
En quoi les communautés sont-elles un élément clé de la protection des forêts du bassin du Congo
By: Fern
Published: August 29, 2019
Countries: Other
Document type: Briefing note
Document ID: 8213
View count: 400
Email this document
En quoi les communautés sont-elles un élément clé de la protection des forêts du bassin du Congo

Les forêts sont mieux protégées lorsqu’elles sont gérées par les communautés locales qui en dépendent. Dans le bassin du Congo, la foresterie communautaire a le potentiel nécessaire pour améliorer les conditions de vie en milieu rural, aider à protéger et à gérer durablement les ressources naturelles (notamment les forêts) et contribuer à atteindre les objectifs climatiques. Mais pour ce faire, les décideurs politiques doivent s’assurer que les textes qui régissent la foresterie communautaire garantissent les droits fonciers coutumiers et attribuent aux communautés
locales le pouvoir de gérer les forêts. Cette note d’analyse décrit la manière dont Fern et ses partenaires ont contribué au projet CoNGOs en vue d’améliorer les moyens de subsistance des communautés du bassin du Congo dépendantes des forêts, notamment grâce à une meilleure gouvernance forestière et de meilleures pratiques. Le projet a également influencé des politiques dans la région du bassin du Congo et dans l’Union européenne (UE). Le dialogue mené entre les gouvernements, les institutions de l’UE, les organisations de la société civile et les communautés sur la foresterie communautaire a atténué les perceptions négatives qui pouvaient exister à son sujet, en démontrant de quelle manière elle peut aider à préserver les forêts tropicales et améliorer les moyens de subsistance.