Home » Documents » Déclaration des organisations de la société civile centrafricaine oeuvrant dans le domaine de la gouvernance forestière et climatique, 26 juillet 2019, BanguiYou are here:  
Déclaration des organisations de la société civile centrafricaine oeuvrant dans le domaine de la gouvernance forestière et climatique, 26 juillet 2019, Bangui
By: Plateforme GDRNE
Published: September 13, 2019
Document type: Statement
Document ID: 8102
View count: 332
Email this document
Déclaration des organisations de la société civile centrafricaine oeuvrant dans le domaine de la gouvernance forestière et climatique, 26 juillet 2019, Bangui

Nous, organisations de la société civile centrafricaine, membres de la plateforme Gestion Durable des Ressources Naturelles et de l’Environnement (GDRNE) et les représentants des professionnels des médias réunis en atelier du groupe restreint sur la gouvernance forestière et climatique le 26 juillet 2019 dans la salle de conférence de l’hôtel du centre à Bangui, avons fait l’état des lieux de la mise en oeuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN), du programme Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts (REDD+) et de la foresterie communautaire en République centrafricaine (RCA), déclarons :

– Considérant que la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles, la conversion des terres forestières, les changements climatiques, la lutte contre la corruption constituent des enjeux pour l’amélioration de la gouvernance forestière ;
– Considérant les avancées constatées dans la mise en oeuvre des CDN et la nécessité de mettre en oeuvre les activités prioritaires afin d’atteindre la vision nationale sur le climat ;
– Considérant le faible niveau de participation des acteurs de la société civile, des communautés locales et peuples autochtones (CLPA) à la conception et à la mise en oeuvre des programmes et projets destinés à contribuer à l’atteinte de cette vision ;
– Considérant que la REDD+ doit être mise en oeuvre en synergie avec les initiatives et objectifs de l’Initiative pour les Forêts d’Afrique centrale (CAFI) et les Accords de Partenariat Volontaire (APV) du Plan d’action de l’UE de 2003 relatif à l’application des réglementations forestières, à la gouvernance et aux échanges commerciaux (FLEGT) ;
– Considérant que les forêts communautaires contribuent à l’amélioration des conditions de vie des CLPA et à la lutte contre le changement climatique ;
– Considérant que pour faire face à ces défis de manière efficace, la RCA a pris des engagements en matière de gouvernance forestière et climatique à travers la mise en
oeuvre de l’APV/FLEGT, de la REDD+ et de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE).