Home » Documents » COP27 : Déclaration des Organisations de la Société Civile centrafricaine membres de la plateforme Gestion Durable des Ressources Naturelles et de l’Environnement (GDRNE)You are here:  
COP27 : Déclaration des Organisations de la Société Civile centrafricaine membres de la plateforme Gestion Durable des Ressources Naturelles et de l’Environnement (GDRNE)
By: Plateforme GDRNE
Published: November 9, 2022
Topics: Climate Change
Document type: Statement
Document ID: 9403
View count: 50
Email this document
COP27 : Déclaration des Organisations de la Société Civile centrafricaine membres de la plateforme Gestion Durable des Ressources Naturelles et de l’Environnement (GDRNE)

Nous, Organisations de la Société Civile (OSC) centrafricaines membres de la plateforme pour la
Gestion Durable des Ressources Naturelles et de l’Environnement (GDRNE), regroupées en atelier
de préparation et de positionnement à Bangui, en République centrafricaine le 03 novembre 2022 dans
la Salle Conférence de l’ENAM sur leur participation à la 27ème Conférence des Parties (CoP) sur le Climat qui se tiendra du 06 au 18 novembre 2022 à Charm El Cheick en Egypte.

La GDRNE, salue l’initiative des Nations Unies en instaurant annuellement la tenue de la Conférence
des Parties sur les Changement Climatique et elle encourage tous les Etats parties dans leurs efforts
visant à lutter contre les changements climatiques à travers leurs ambitions contenues dans leurs
Contributions Déterminées au niveau National (CDN). Cependant la GDRNE regrette le manque de réalisme dans les engagements pris lors des précédents CoP entre autre celui de l’Accord de Paris en 2016, les promesses annoncées par les pays industrialisés à Glasgow en 2021, et non tenues, de mobiliser 100 milliards de Dollars en faveur des pays non pollueurs afin de soutenir leurs efforts de lutter contre les conséquences des changements climatiques.

La GDRNE salue également l’engagement du gouvernement centrafricain qui a révisé et validé sa
nouvelle CDN en 2021 avec la participation de toutes les parties prenantes, pour la soumettre au Secrétariat de la CCNUCC en janvier 2022. La nouvelle CDN, conformément à l’Accord de Paris, définit des engagements nationaux avec des objectifs plus ambitieux afin de réduire les émissions de gaz à effet
de serre au niveau national à l’horizon 2025.