Home » Documents » Guide simplifie d’observation externe des forets a l’usage des communautesVous êtes ici:  
Guide simplifie d’observation externe des forets a l’usage des communautes
Par: Centre pour l'Environnement et le Développement (CED)
Publié: octobre 1, 2013
Pays: Cameroun
Type de document: Matériel de formation
Document ID: 3582
Nombre de vues: 687
Envoyer ce document par email
Guide simplifie d’observation externe des forets a l’usage des communautes

Le secteur forestier au Cameroun contribue significativement au développement de l’économie nationale en constituant la deuxième source de revenus à l’exportation, après le pétrole, et en représentant 6% du PIB national. De plus, ce secteur représente le deuxième employeur du pays après l’Etat au vu du grand nombre d’emplois directs et indirects qu’il génère. Cependant, ce secteur se caractérise par une exploitation industrielle du bois qui s’est intensifiée depuis le début de la décennie 90. Corollaire à cette exploitation industrielle, l’illégalité forestière est sans cesse croissante au Cameroun. Le gouvernement a certes initié divers actions pour lutter contre ce fléau (recrutement d’un observateur indépendant des activités forestières, négociation de l’accord de partenariat volontaire avec l’Union européenne, lancement du processus de révision du régime des forêts et de la faune de 1994…), mais elles restent insuffisantes et limitées dans l’espace et dans le temps. Par exemple, l’observateur indépendant et les agents régaliens de contrôle n’arrivent pas à couvrir l’ensemble des zones forestières, et ne disposent pas des sentinelles ou des points de relais d’informations qui leur permettraient d’agir avec efficacité et promptitude.

La participation des communautés et OSC à la surveillance de la forêt est donc une nécessité pour renforcer l’efficacité du contrôle forestier, et c’est dans ce sens que depuis plus de dix ans, le Centre pour l’Environnement et le Développement (CED) appuie les communautés et OSC dans le suivi (et la dénonciation) de l’exploitation illégale. Aux fins de faciliter et généraliser cette pratique d’observation externe des forêts par les acteurs locaux, et dans le souci de simplifier son premier guide pratique de formation des OSC et communautés à l’observation indépendante locale des activités forestières, le CED vient de publier un guide simplifié d’observation externe des forêts à l’usage des communautés. Le document informe sur le bien-fondé de la surveillance de la forêt par les communautés, d’une part, et d’autre part, décrit les préalables ainsi que les mesures et outils principaux nécessaires pour identifier et dénoncer de manière efficace les activités d’exploitation forestière illégale. Ce guide vise principalement à faciliter l’exercice de l’observation externe par les communautés et les autres parties prenantes au niveau local afin d’assurer une meilleure surveillance de la forêt.