Home » Documents » Rapport de l’atelier national de dialogue sur la foresterie communautaire Ecole supérieure africaine des cadres de chemin de fer (ESACC) 9 au 10 février 2017 – Brazzaville, République du CongoYou are here:  
Rapport de l’atelier national de dialogue sur la foresterie communautaire Ecole supérieure africaine des cadres de chemin de fer (ESACC) 9 au 10 février 2017 – Brazzaville, République du Congo
By: FGDH, Fern
Published: January 30, 2017
Countries: Republic of Congo
Document ID: 3800
View count: 483
Email this document
Rapport de l’atelier national de dialogue sur la foresterie communautaire Ecole supérieure africaine des cadres de chemin de fer (ESACC) 9 au 10 février 2017 – Brazzaville, République du Congo

Du 9 au 10 février 2017, à Brazzaville en République du Congo s’est tenu un atelier de dialogue national sur les questions liées à la foresterie communautaire dans le cadre de la mise en oeuvre du projet de Collaboration d’ONG en faveur de moyens de subsistance communautaires équitables et durables dans les forêts du bassin du Congo. Cet atelier avait pour objectifs d’identifier les stratégies d’engagement des parties prenantes sur la foresterie communautaire, d’opérationnaliser un mécanisme de dialogue permanent entre les parties prenantes et de mettre en place une feuille de route de plaidoyer sur la foresterie communautaire. Ceci dans le but de mettre en place d’une plateforme de dialogue ainsi qu’une feuille de route sur le plaidoyer en faveur de la foresterie communautaire en République du Congo. Ont participé à cet atelier un large éventail de parties prenantes y compris le Ministère de l’économie forestière du développement durable et de l’environnement (MEFDDE), le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pèche, le Ministère d’Aménagement du territoire et des grands travaux, le Ministère de Affaires Foncières et du Domaine Public, Décentralisation , le Ministère de la Promotion de la Femme et l’Intégration de la Femme au Développement, la Concertation Nationale des Organisations Paysannes, le Cadre de concertation des organisations de la société civile et des populations autochtones sur REDD+ (CACO, REDD), la plateforme pour la gestion durable des forêts (PGDF), des représentants de radios communautaires, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), l’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), l’Observatoire des droits de l’homme congolais (OCDH), l’Organisation pour le développement et les droits humains au Congo (ODDHC), le Comptoir juridique junior (CJJ), le Forum pour la gouvernance et les droits de l’homme (FGDH), la World Conservation Society (WCS), le World Resources Institute (WR)I, ainsi que des experts et des organisations locales de la société civile.