Home » Documents » Rapport de l’atelier d’analyse des liens entre le plan national d’investissement REDD+ et la gouvernance forestièreYou are here:  
Rapport de l’atelier d’analyse des liens entre le plan national d’investissement REDD+ et la gouvernance forestière
By: FGDH, Fern
Published: April 18, 2017
Countries: Republic of Congo
Document ID: 3797
View count: 523
Email this document
Rapport de l’atelier d’analyse des liens entre le plan national d’investissement REDD+ et la gouvernance forestière

Un projet sous régional intitulé « Collaboration d’ONG en faveur de moyens de subsistance communautaires équitables et durables dans les forêts du bassin du Congo » en sigle CoNGOs est mis en oeuvre depuis avril 2016 dans cinq pays du bassin du Congo dont la république du Congo. Ce projet vise à renforcer les droits fonciers coutumiers, les moyens de subsistance durables des communautés locales et populations autochtones (CLPA) ainsi que la préservation des écosystèmes. Par ailleurs, la République du Congo s’est lancée dans le processus CAFI (Initiative pour la Forêt de l’Afrique centrale) qui est susceptible d’avoir un impact, positif ou négatif, sur les droits fonciers et moyens de subsistance durable des CLPA ainsi que la préservation de la biodiversité. En effet, le Congo est en cours de finalisation de son plan national d’investissement de la REDD+ qui sera probablement financé par le Programme d’Investissement Forestier (FIP) de la Banque mondiale et de CAFI.

Ainsi, pour améliorer la compréhension et les capacités d’implication de la société civile dans le processus CAFI, le Forum pour la Gouvernance et les Droits de l’Homme (FGDH) , qui est partenaire de Fern dans le projet sous régional CoNGOs, a organisé le mardi 18 avril 2017 à Brazzaville, un atelier d’analyse des liens entre le plan national d’investissement REDD+ et la gouvernance forestière en République du Congo. Cet atelier visait à présenter et analyser le plan national d’investissement REDD+ avec les parties prenantes pertinentes (la société civile, les administrations publiques, les parlementaires et la société civile locale) avec pour finalité que les parties prenantes disposent d’une meilleure compréhension du plan national d’investissement et que les liens entre le plan d’investissement et les objectifs de gouvernance des processus APV/FLEGT et REDD+ sur le plan national soient identifiés. Le but poursuivi était aussi que des recommandations sur des actions possibles pour renforcer les synergies entre CAFI et les processus APV/FLEGT et REDD+ soient transmises au gouvernement et aux parlementaires.