Home » Documents » Note de contribution des organisations de la société civile centrafricaine sur le processus de révision des Contributions Déterminées au niveau National en RCA – Novembre 2020Vous êtes ici:  
Note de contribution des organisations de la société civile centrafricaine sur le processus de révision des Contributions Déterminées au niveau National en RCA – Novembre 2020
Par: Plateforme GDRNE
Publié: novembre 26, 2020
Type de document: Déclaration
Document ID: 8826
Nombre de vues: 369
Envoyer ce document par email
Note de contribution des organisations de la société civile centrafricaine sur le processus de révision des Contributions Déterminées au niveau National en RCA – Novembre 2020

En 2020, les parties qui ont ratifié l’Accord de Paris sont tenus de réviser leurs contributions déterminées au niveau national (CDN) et de développer des objectifs à long terme pour réduire les émissions nationales et s’adapter aux impacts du changement climatique. Les premières CDN  des pays du Bassin du Congo n’étaient pas assez ambitieuses. Elles n’intégraient pas non plus l’importance des forêts, de la bonne gouvernance et du respect des droits des peuples tributaires des forêts dans l’action sur le climat.

Les organisations de la société civile de la République centrafricaine ont relevé les lacunes en termes d’ambition, d’inclusion et de gouvernance des CDN de leur pays et rappelé l’importance du rôle qu’elles jouent dans leur formulation et le suivi effectif de leur mise en oeuvre.

A travers cette note, la plateforme pour la Gestion Durable des Ressources Naturelles (GDRNE) propose des recommandations au gouvernement centrafricain et à ses partenaires afin que les CDN deviennent un levier pour une politique climatique transparente et ambitieuse et qu’elles permettent aux forêts de continuer à fournir les importants services écosystémiques et sociaux dont dépendent des milliards de personnes.