Home » L’Accord de Partenariat Volontaire en République du Congo : la société civile dresse un bilan et des perspectives – 19 décembre 2019, Brazzaville – VOX TVYou are here:  
L’Accord de Partenariat Volontaire en République du Congo : la société civile dresse un bilan et des perspectives – 19 décembre 2019, Brazzaville – VOX TV
By: Observatoire congolais des droits de l'homme
Published: December 19, 2019
Countries: Republic of Congo
Topics: FLEGT
Document type: News and articles
Document ID: 8225
View count: 31
Email this document
L’Accord de Partenariat Volontaire en République du Congo : la société civile dresse un bilan et des perspectives – 19 décembre 2019, Brazzaville – VOX TV

La République du Congo a signé un Accord de partenariat volontaire (APV) avec l’Union européenne en 2010 afin d’améliorer la gouvernance forestière.

Malgré les efforts entrepris dans le cadre de l’APV, de nombreux défis persistent notamment la persistance de nombreuses illégalités dans l‘exploitation du bois et la question du respect des droits des communautés locales et populations autochtones (CLPA).

Près de dix ans après la signature de l’Accord, la société civile entendait effectuer un bilan des progrès et défis dans sa mise en œuvre. C’est dans ce contexte que l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) et la Rencontre pour la Paix et les droits de l’Homme (RPDH) ont organisé un atelier multi-acteurs afin de présenter leurs perspectives sur le renforcement de l’APV et l’amélioration de la gouvernance forestière à partir d’études indépendantes réalisées sur le sujet dans le cadre du projet de Fern financé par le programme Forest Gouvernance Market and Climat (FGMC) du département du Développement international (DFID) du gouvernement britannique.

L’atelier avait les objectif suivants :

  1. Présenter les résultats des études de la société civile sur l’état d’avancement de l’APV et les différents piliers de la gouvernance forestière en République du Congo.
  2. Echanger avec les décideurs politiques et les autres parties prenantes de l’APV sur la transparence et la redevabilité dans le secteur forestier.
  3. Réfléchir sur les mesures à prendre pour faire de l’APV un réel levier pour la lutte contre l’exploitation illégale des forêts.