Home » Documents » Film d’animation : La finance climatique bénéficie-t-elle aux forêts et aux populations forestières ?Vous êtes ici:  
Film d’animation : La finance climatique bénéficie-t-elle aux forêts et aux populations forestières ?
Par: Fern et Transparency International
Publié: novembre 7, 2022
Pays: Autre
Type de document: Vidéo
Document ID: 9411
Nombre de vues: 19
Envoyer ce document par email
Film d’animation : La finance climatique bénéficie-t-elle aux forêts et aux populations forestières ?

Résoudre le problème du changement climatique sans protéger les forêts et mettre fin à la déforestation est une tâche impossible. Partout dans le monde, les forêts fournissent d’importants services écosystémiques et moyens subsistance. Elles sont bien plus qu’une réserve de carbone qu’il faut protéger – elles l’absorbent aussi activement. Selon des estimations scientifiques récentes, les forêts absorbent chaque année un quart des émissions mondiales de combustibles fossiles dans l’atmosphère.

Pourtant, les financements nécessaires à la préservation des forêts restent en deçà des engagements internationaux et des effets escomptés.

Dans ce court métrage d’animation, des organisations de la société civile de régions forestières d’Afrique et d’Asie mettent en garde contre le fait que d’importantes sommes d’argent destinées à la lutte contre le réchauffement climatique sont détournées en raison d’une faible gouvernance. Les populations tributaires des forêts ne reçoivent que très peu de fonds, malgré leur rôle crucial dans la protection des forêts à l’échelle mondiale.

La Déclaration des Dirigeants de Glasgow sur les Forêts et l’Utilisation des Terres, signée par 141 pays qui s’engagent à mettre fin à la déforestation d’ici 2030, envoie un signal important indiquant que les donateurs fourniront les fonds nécessaires pour relever le défi.

Cet élan ne doit pas être perdu, et les défenseurs des forêts estiment que les solutions sont à portée de main.

Dans le cadre de la COP27, la société civile exhorte les donateurs à rendre compte de leurs promesses de fournir des financements climatiques qui préservent et restaurent les forêts, et soutiennent les droits des communautés locales et des peuples autochtones