Image of a jungle scene, with a river and a boat

Guyana

Le Guyana a débuté les négociations de l’APV en 2012. Les groupes issus de la société civile sont avant tout préoccupés par le fait que tout accord contienne des garanties de protection des droits fonciers des communautés autochtones du pays.

Le Guyana compte près de 18,3 millions d’hectares de forêt tropicale humide, couvrant 87% de la superficie totale du pays.

FOREST WATCH – ACTUALITÉ DES APV NOVEMBRE 2017: UN AN APRÈS LA MISE EN PLACE DES LICENCES FLEGT

Logo of the APA

APA statement on VPA negotiations (November 2015)

La société civile et les groupes autochtones de Guyana se battent pour garantir une participation réelle au processus de l’APV, tel qu’indiqué dans la déclaration de novembre 2015 de l’ONG Amerindian Peoples Association (APA).

« Si nous ne comprenons pas, nous ne devrions pas signer » (Résident, Bumbury)

Désirez-vous recevoir un e-mail de notification lorsque de nouveaux documents liés au Guyana sont disponibles sur LoggingOff?
Inscrivez –vous ici

Pour connaître les dernières informations sur le Guyana, veuillez contacter l’APA

Cette page a été modifiée en dernier lieu le 2 juin 2017.
 
Photo: David Stanley / Flickr