Image of a jungle scene, with a river and a boat

Ghana

Le Ghana s’attend à devenir le premier pays africain à avoir complètement mis en oeuvre l’APV. Ce processus a permis à la société civile de mettre en lumière les anomalies présentes dans la loi sur les forêts mais aussi d’avancer dans leur résolution.

 
Le secteur forestier au Ghana est le quatrième en importance pour sa contribution au PIB du pays. Le Ghana compte environ 2,6 millions d’hectares de « réserves » forestières étatiques consacrées à la production de bois, deux autres millions d’hectares de terres cultivables pouvant elles aussi servir au secteur du bois, ainsi que 500.000 hectares de forêts non réservées.

FOREST WATCH – ACTUALITÉ DES APV NOVEMBRE 2017: UN AN APRÈS LA MISE EN PLACE DES LICENCES FLEGT
 

DESIREZ-VOUS RECEVOIR UN E-MAIL DE NOTIFICATION LORSQUE DE NOUVEAUX DOCUMENTS LIÉS AU GHANA SONT DISPONIBLES SUR LOGGINGOFF ?

 Inscrivez –vous ici

 


Pour connaître les dernières informations sur le Ghana, veuillez contacter le Civic Response.

Cette page a été modifiée en dernier lieu le 28 avril 2017.